"Le serious game est une méthode déculpabilisante" de prévention des risques : Nathalie Robinson, 1er prix 2020 de La Prévention Médicale

Bordeaux, France, 22 mars 2021

Nathalie Robinson, cadre infirmier anesthésiste de formation, remporte le 1er prix 2020 de La prévention Médicale pour son Serious Game basé sur l’analyse de scénarios cliniques d'événements graves indésirables déjà survenus. 

Dans cet entretien, Nathalie Robinson présente le serious game qu'elle a créé et qui obtient le premier prix de La Prévention Médicale au titre de l'année 2020. Ce jeu, baptisé "Les enquêtes d'Anne-Lise Dékoz", est basé sur des scénarios de simulation très proches du contexte dans lequel s’est produite une erreur, permettant en particulier de comprendre comment se construit la prise de décision. Il utilise des situations s'étant réellement produites. 

Nathalie Robinson est cadre infirmier anesthésiste de formation et titulaire d’un mastère spécialisé en gestion des risques en milieu de soins à l’institut pour la culture sécurité industrielle (ICSI). D epuis 10 ans, elle est chargée de projet paramédical à la plateforme régionale d’appui à la gestion des évènements indésirables (PRAGE) au sein de la structure régionale d’appui de Nouvelle – Aquitaine, le CCECQA. Elle est par ailleurs membre du groupe Facteurs Humains en santé (FHS) qui avait été récompensé par le Grand Prix 2019 de La Prévention Médicale.

Nathalie Robinson, qu’est-ce qui vous a motivée à développer cette initiative ?

"J’ai une appétence pour les deux sujets que sont la simulation en santé et la gestion des risques.

Deux éléments sont à l’origine de ma démarche. D’une part, le guide « Simulation en santé et gestion des risques » de la Haute Autorité de Santé qui propose plusieurs approches de simulation en santé parmi lesquelles celle d’« Identifier en simulation les causes des erreurs en partant d’erreurs réellement survenues » . D’autre part, l’appel à projet de l’agence régionale de santé (ARS) de Nouvelle Aquitaine sur la simulation en santé.

Mettre les 11 analyses de scénarios rédigées pour ma thèse sous la forme d’un serious-game en réponse à cet appel à projet m’a semblé un beau challenge à relever !

Pour concevoir le jeu, j’ai suivi l’attestation universitaire de formateur à la simulation pour les professionnels de santé. En effet, je suis convaincue que la simulation en santé est un formidable outil pédagogique dont la gestion des risques doit s’emparer pour acculturer les professionnels de santé, notamment sur le sujet des compétences non techniques, que l’on retrouve systématiquement lors des analyses approfondies des causes. La simulation est le meilleur moyen d’apprendre ensemble, en équipe, de comprendre et agir pour améliorer nos compétences non techniques. L’exploitation des retours d’expériences sous la forme d’analyses de scénarios cliniques est une motivation pour travailler avec les centres de simulation et l’une des raisons de ce jeu sérieux."

Sur quelle méthode s’appuie le serious game ?

o4mawbc5de-php87p0f6"L’analyse de scénario clinique d’évenements indésirables graves simulée est une méthode d’approche par les problèmes qui consiste à analyser un événement indésirable grave ou un évènement porteur de risque (EPR) déjà survenu (cas réel) afin de mettre en place des actions visant à éviter sa répétition dans une autre unité de soins.

Cette méthode déductive permet de mettre en place une analyse des dysfonctionnements avec une approche systémique. Ainsi, les causes immédiates et les conditions latentes sont identifiées et analysées. Des actions ou barrières ciblées sont alors proposées et mises en œuvre par les professionnels de l’unité de soins.

Les barrières sont des mesures physiques, intellectuelles, organisationnelles, légales prévues pour assurer la sécurité des processus de soins (selon la définition de J. Brami et R. Amalberti dans la sécurité du patient en médecine générale).

Cette méthode permet, en s’appuyant sur le déroulé d’un épisode survenu ailleurs, d’évaluer le niveau de maîtrise d’un risque dans un temps court, de façon collégiale et participative, et d’identifier collectivement les points forts et les pistes de progrès."

Quels sont les atouts de cette méthode ?

"Cette méthode présente les avantages d’être :

  • Crédible, car les cas sont des évènements indésirables qui se sont réellement produits
  • Participative, anticipative et déculpabilisante, puisque ce cas s’est produit dans un autre établissement
  • Peu contraignante en termes de disponibilité. Elle permet aux différents professionnels à s’exprimer en fonction de leur champ de compétences et d’écouter les contraintes et demandes des autres membres de l’équipe
  • Peu onéreuse dans la mesure où peu de moyens matériels sont nécessaires pour les équipes

Enfin, l’approche de cette méthode permet d’impliquer chaque professionnel dans la démarche de gestion des risques, de démystifier les AAC et de les amener vers une posture de culture de sécurité."

Comment fonctionne ce serious game ?

m908lfzdzt-phpfvorrx"L’analyse de scénario clinique permet, à partir d’un retour d’expérience, de prendre connaissance de l’analyse effectuée par l’équipe confrontée à cet événement indésirable grave associé aux soins. L’objectif pour les joueurs est de se poser des questions : Cet événement indésirable grave pourrait-il survenir dans notre unité ? Et si oui, quelles sont les causes spécifiques à notre activité ? Possédons-nous des barrières empêchant un tel évènement ? Le plan d’action mis en place par cette équipe est-il pertinent à développer au sein de notre service ?

Le plan d’action proposé est celui de l’équipe qui a été confrontée à cet évènement indésirable grave et sert de réflexion aux joueurs.

Il est possible de jouer soit en mode individuel, à distance ou soit en équipe en présentiel. Le jeu est accessible depuis un ordinateur, une tablette ou encore un téléphone.

La diversité des univers permet à de nombreux professionnels de santé de se projeter plus facilement, puisque le jeu propose un scénario pour l’anesthésie, la réanimation, la médecine, la chirurgie, l’obstétrique, un EHPAD-FAM, bloc opératoire, service de soins de suite et réadaptation, urgences et santé mentale."

 

To secure its communication, contents are certified on the blockchain using Wiztrust.

Experts

Contacts Presse

Sujet liés

SITE MACSF.FR