"Avec ce simulateur, l’entrainement à la préparation de médicaments est reproductible et sans risque": Guillaume Decormeille, lauréat du prix La Prévention Médicale

Toulouse, France, 22 mars 2021

Guillaume Decormeille obtient le 3ème Prix 2020 des internes décerné par La Prévention Médicale, pour SIMDOSE, un simulateur numérique pour la formation des étudiants infirmiers à la préparation médicamenteuse. Guillaume Decormeille est infirmier en réanimation et prépare une thèse de docotrat en psychologie cognitive. Il est rattaché au laboratoire CLLE de l’université de Toulouse Jean Jaures (UMR5263 CNRS).

 

Dans cet interview Guillaume Decormeille explique comment lui est venu l'idée du simulateur Simdose pour former les étudiants infirmiers afin d'éviter la survenance d'erreurs d'évènements indésirables graves liés aux médicaments et à leur préparation.

Guillaume Decormeille est infirmier en réanimation de formation initiale, infirmier sapeur-pompier volontaire au SSSM 31, formateur en simulation à ItSims, CHU de Toulouse. Il est actuellement doctorant en psychologie cognitive chez Simforhealth et rattaché au laboratoire CLLE de l’université de Toulouse Jean Jaures (UMR5263 CNRS). Il travaille avec les Pr Nathalie Huet et Thomas Geeraerts sur les facteurs individuels qui influencent l’apprentissage sur simulateur numérique chez les étudiants infirmiers. 


Qu’est-ce qui vous a motivé à développer cette initiative ? 

"Les médicaments sont la 3ème cause d’évènements indésirables graves avec 60 000 à 130 000 évènements selon l’enquête nationale de 2009 (Ministère des Solidarités et de la santé, 2020). Une erreur sur deux est évitable (HAS, 2015). L’erreur peut être liée au dosage du médicament, à la posologie, à l’administration, au débit, au patient…

Partant du constat que l’erreur est un facteur humain, nous pensons que nous pouvons agir sur la formation des professionnels de santé et sur les modalités d’apprentissage. Bien évidemment le risque zéro n’existant pas, il faut chercher à le réduire, un des axes étant la formation initiale et continue.

De formation infirmier, dans le cadre de ma thèse en psychologie cognitive, je travaille sur les apprentissages des étudiants infirmiers à travers l’outil numérique comme les simulateurs numériques. Par ailleurs, je suis doctorant chez Simforhealth, qui met à disposition ses outils numériques. Dans le cadre d’un partenariat que j’ai initié avec un éditeur papier spécialisé dans la formation infirmière, nous avons élaboré un simulateur numérique d’entrainement de préparation médicamenteuse et de calcul de doses pour la formation des professionnels de santé".

SIMDOSE, comment ça marche ?

"L’étudiant peut s’entrainer autant de fois que nécessaire pour gagner en aisance et maitriser les bonnes pratiques pour la sécurité du patient. Dans chaque exercice, il est confronté à une situation professionnelle et doit préparer un médicament à la demande du médecin.

Toutes les étapes sont balayées et doivent être respectées : préparation, injection ou perfusion d’anticoagulant, d’insuline, d’antibiotiques, d’électrolytes, administration de comprimés, vérification intégrale de la prescription dans le dossier de soin, concordance des informations, calcul de dose et de débit, choix du matériel nécessaire dans les bonnes quantités (prévention du coût économique), préparation et validation de l'étiquette. 

Grâce aux 3 niveaux de difficulté (Guidé, Normal et Expert), l’apprentissage est progressif et permet de maitriser la pose des calculs en étant de moins en moins guidé par des indices ou des aides. Tout le schéma mental de réflexions est posé et guidé. Des rappels théoriques à chaque étape permettent de revoir les notions importantes et le feedback final assorti d’un score permet de s'évaluer et de pouvoir revenir sur ses erreurs, les comprendre pour ainsi tenter d’augmenter ses performances. 

A l’issue de l’entrainement de l’apprenant avec l’outil de simulation (s’appuyant sur la règle « jamais la première fois sur le patient » mais toujours en entrainement), le formateur effectue un débriefing. Grâce au « tracking » de la courbe d’apprentissage de l’apprenant, il peut le personnaliser.

L’atout majeur de ce projet numérique est l’apprentissage en autonomie de l’étudiant, à son rythme. L’entrainement est reproductible, sans risque pour le patient, tout en limitant le coût pharmaco-économique lié à la préparation des médicaments, même si cela pourrait se faire avec du consommable périmé."

s484pmoixq-phpjru6bb

Quels sont les objectifs pédagogiques de SIMDOSE ?

Les objectifs pédagogiques sont :

  • La mise en pratiques des règles mathématiques pour le calcul de dose
  • La connaissance des bonnes pratiques de préparation médicamenteuse (règle des 5B)
  • S’assurer que le bon médicament va être administré au bon patient
  • S’assurer de donner au bon patient le médicament prescrit
  • S’assurer d’administrer la bonne concentration, dilution, dose du médicament prescrit
  • S’assurer que l’administration est réalisée au bon moment

Quelles sont les perspectives pour SIMDOSE ?

"Une étude randomisée contrôlée avec des instituts de formation en soin infirmiers pourrait mettre en évidence l’intérêt de ces outils numériques au service de la formation des étudiants et professionnels de santé. Le projet qui comporte à ce jour 30 situations va s’étendre aux spécialités de pédiatrie, de réanimation et d’urgence pour la manipulation de médicaments peu courant pour un infirmier de service dit traditionnel."

To secure its communication, contents are certified on the blockchain using Wiztrust.

Experts

Contacts Presse

Sujet liés

SITE MACSF.FR