Journée internationale des infirmières : la MACSF leur rend hommage en images

Paris, France, 6 mai 2020

Pour raconter le métier des infirmières d’hier et d’aujourd’hui et leur rendre hommage à l’occasion de la journée internationale qui leur est dédiée le 12 mai, la MACSF s’est rapprochée de l’INA pour une plongée dans les archives de la télévision française. Après six semaines de recherches, le visionnage de centaines d’extraits des années 1940 jusqu’à la crise du Covid 19, le montage d’un film de 2’30 a été réalisé par les équipes de la content factory de l’INA.

Chaque année, la MACSF rend hommage au travail des infirmières à l’occasion de la journée internationale qui leur est consacrée le 12 mai[1]. Cette année 2020 est doublement spéciale en raison de la crise du Covid-19 mais aussi par ce que, avant même la survenance de l’épidémie, l’Organisation Mondiale de la Santé[2] avait décidé que 2020 serait l’année des infirmières.

Afin de décrire les différentes facettes du métier de l’infirmière, la MACSF a privilégié la dimension historique des images d’archives de la télévision pour prendre un peu de recul par rapport à la réalité de l’épidémie. Grâce au travail de recherche de l’INA, le film invite à un voyage dans le temps en utilisant des reportages et des documentaires qui ont raconté le quotidien des infirmières de l’après-guerre jusqu’à nos jours.

« En tant qu’assureur mutualiste aux côtés des infirmières depuis des décennies, la MACSF a observé la considérable évolution de leur métier aussi bien socialement que techniquement. Mais il est frappant de constater dans ces extraits audiovisuels, que l’engagement des infirmières, leur humanité, leurs difficultés aussi, semblent profondément les mêmes aujourdhui qu’il y a 50 ans », indique Ségolène de Dianous, directrice marketing et digital.

« Être une sainte ou une folle … »

Dès les premières images du film, le décor est planté : « Pour tenir le coup dans ce métier, il faut être une sainte ou une folle. C’est un métier très difficile », dit avec le sourire une infirmière des années 1960.

Eprouvant à cause du travail intensif, des horaires mais aussi de la charge émotionnelle, le métier d’infirmière l’est resté. C’est aussi un métier d’action comme le montrent le ballet des ambulances et des hélicoptères dans le film avec toujours cette priorité de prendre soin et de sauver des vies.

Du courage et des fous rires

Si les images les plus spectaculaires des actualités des années 1940 montrant des infirmières sautant en parachute n’ont finalement pas été incluses au montage, le courage quotidien des infirmières est néanmoins bien présent, leur empathie aussi, de même que leurs moments de fragilité.

« On gère les détresses des patients des familles, de l’entourage. On a forcément des moments où l’on craque où l’on se défoule, où l’on se tape des fous rires entre nous », témoigne une infirmière.

Et puis, il y a les évènements traumatiques qui entrent en résonance avec la crise sanitaire que nous traversons, avec cet extrait des années 1980 alors que les malades du Sida sont de plus en plus nombreux dans les hôpitaux : « Quand on y pense, s’occuper de gens qui sont condamnés par une maladie qu’on ne sait pas soigner pour l’instant, on pourrait se dire : ce n’est pas possible… mais il y a de la vie dans tout ça, il y a de la vie ».

« De la vie dans tout ça… »

Le film conclut justement sur cette note positive tirée d’un documentaire de 1970 qui trouve un écho singulier dans l’actualité : « Des hommes et des femmes veillent toutes les nuits, tous les jours, sur vous sur moi, comme une armée qui a pour mission la sauvegarde de ce qui nous lie les uns aux autres : la vie ».

Les infirmières sont aujourd’hui en France plus de 722 000 dont 87% sont des femmes[3]. Les deux-tiers travaillent dans un établissement hospitalier et un tiers se partage entre les infirmières libérales les infirmières salariées dans d’autres structures comme les laboratoires d’analyses ou les crèches.

La MACSF accompagne les infirmières aussi bien à l’hôpital qu’en libéral en leur proposant des assurances professionnelles, comme la garantie en responsabilité civile, ou des assurances pour leur vie personnelle, comme la complémentaire santé, ainsi que des services et des conseils.


  1. La Journée internationale des infirmières (JII ou International Nurses Day ) est un évènement mondial qui a lieu le 12 mai en référence au jour anniversaire de la naissance de Florence Nightingale. Elle a été lancée en 1965 par Conseil international des infirmières (CII).
  2. L'OMS a désigné 2020 comme l'année internationale des infirmières et des sages-femmes (Year of the nurse and the midwife)
  3. Données au 1er janvier 2019 – DREES, direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques du ministère des Solidarités et de la Sant 

Pour en savoir plus : https://www.macsf.fr/Les-infirmieres

Pour voir le film : voyage dans le temps pour rendre hommage aux infirmières

Créé en 1975, l’Institut national de l’audiovisuel, entreprise publique audiovisuelle et numérique, collecte, sauvegarde et transmet le patrimoine audiovisuel français. L’Institut est dépositaire de 15 millions d’heures de radio et de télévision. Dans une démarche d'innovation tournée vers les usages, l'Ina valorise ses contenus et les partage avec le plus grand nombre : sur ina.fr pour le grand public, sur inamediapro.com pour les professionnels, à l'Ina THÈQUE pour les chercheurs. Avec plus de 2 300 documentaires et programmes produits depuis 40 ans, l'Ina a acquis une expérience et un savoir-faire uniques dans la construction du récit et le traitement visuel des archives. L’Ina concentre également des compétences d’expertise, une vocation d’observatoire des médias, au service de l’excellence et de l’innovation. Enfin, l’Institut est l’un des premiers centres de formation initiale et continue aux métiers de l’audiovisuel et du numérique et s’affirme comme un laboratoire de recherche et d’expérimentation.

La content factory de l’INA

En 2018, l’INA a créé sa content factory, une structure de production agile qui a développé un savoir-faire en conception, éditorialisation et production de contenus « premium », créés à partir des archives, et destinés aux réseaux sociaux et dispositifs de diffusion en ligne des marques et des partenaires institutionnels et culturels de l’INA.

Pour en savoir plus : institut.ina.fr

To secure its communication, contents are certified on the blockchain using Wiztrust.

Expert

Contacts Presse

Fichiers attachés

Sujet liés

SITE MACSF.FR