"Ordoclic apporte plus de simplicité, moins d’administratif et donc plus de temps médical pour vacciner" : Guillaume Gobert

15 mars 2021

En 10 questions, Guillaume Gobert, médecin généraliste et fondateur d'Ordoclic explique comment sa startup contribue à la campagne de vaccination contre le Covid-19 grâce à la plateforme Covid-Pharma qu'elle a créée. Il raconte aussi les origines d'Ordoclic, son développement depuis 2017 et le soutien de la MACSF.

A partir du 15 mars 2021 débute officiellement la campagne de vaccination contre le Covi-19 en pharmacie d'officine. Grâce à la plateforme Covid-Pharma créée par Ordoclic, la vie du patient et celle du pharmacien sont facilitées comme l'explique Guillaume Gobert, médecin généraliste exerçant à Beuvrages dans le Nord et fondateur de la startup qui compte aujourd'hui 3000 professionnels de santé, 10 clients grands comptes et 150 000 patients utilisateurs de ses services.

La MACSF s'est intéressé à son projet dès le début et l'a aidé à financer son développement dans le cadre des investissements du groupe dans la e-santé.

1.   Comment est utilisé Ordoclic dans la campagne de vaccination contre le Covid-19 ?

Guillaume Gobert, médecin et fondateur d'Ordoclic :
Ordoclic permet aux patients, grâce à la plateforme dédiée covid-pharma.fr,  de trouver simplement une pharmacie pour se faire vacciner. L’outil permet de vérifier l’éligibilité du patient, de recueillir son consentement, de s’assurer que le RDV est bien en lien avec des doses disponibles et de dématérialiser le certificat de vaccination.

2.   Qu’apporte Ordoclic à cette campagne de vaccination ? 

Guillaume Gobert :
Ordoclic apporte plus de simplicité, moins d’administratif et donc plus de temps médical pour vacciner. Nous visons un millier d’officines d’ici la fin du mois.

3.   En combien de temps avez-vous conçu ce site Covid-Pharma dédié à la vaccination?

Guillaume Gobert:
Covid-pharma repose sur la technologie Ordoclic, nous avons donc pu mettre en place l’outil très rapidement, en quelques semaines avec la participation des pharmaciens.

4.   Vous êtes à la fois médecin et entrepreneur, comment conciliez-vous ces deux métiers ?

Guillaume Gobert :
C’est primordial, lorsqu’on innove en santé, de garder une expérience proche du terrain. Au début c’était très difficile, maintenant nous sommes une trentaine de collaborateurs chez Ordoclic et ça l’est un peu moins !

5.   Quelles sont les difficultés que vous avez rencontrées ? 

Guillaume Gobert:
La santé est une industrie très complexe : très réglementée, avec des mastodontes historiques qui ont verrouillé le marché depuis des années, et des investisseurs frileux pour ces raisons.

6.   La MACSF fait partie de vos actionnaires. Comment s’est construit ce partenariat ? 

Guillaume Gobert :
La MACSF m’a contacté lors de ma première campagne de communication, en 2017, pour un financement participatif. J’ai échangé avec le marketing, puis l’alchimie s’est faite, et le sujet de l'accompagnement financier est arrivé naturellement lors de notre développement.

7.   Quelle était votre intention quand vous avez créé Ordoclic ?

Guillaume Gobert :
Simplifier la vie des professionnels de santé et des patients et digitaliser la santé, une industrie avec 10 ans de retard.

8.   Que propose Ordoclic aujourd’hui ?

Guillaume Gobert:
Ordoclic, c’est aujourd’hui une plateforme d’outils métiers, entièrement personnalisables et accessibles aux industriels par API, permettant de digitaliser n’importe quel process santé, en quelques jours, et sans développement.

9.   Pensez-vous que la crise du Covid a fait disparaître les réticences vis-à-vis des nouvelles technologies dans la médecine ? 

Guillaume Gobert:
Clairement, les dernière barrières sont en train de tomber. La sécurité des données n’a jamais été aussi haute, et l’écosystème n’a jamais porté autant d’importance aux nouvelles technologies que maintenant.

10.       Comment voyez-vous l’avenir d’Ordoclic dans les 3 ans à venir ? 

Guillaume Gobert:
Nous allons positionner Ordoclic comme plateforme de référence e-santé en Europe, en développement et certifiant des briques e-santé indispensables au virage numérique de cette industrie, dans l’intérêt du patient.


To secure its communication, contents are certified on the blockchain using Wiztrust.

Expert

Contacts Presse

Sujet liés

SITE MACSF.FR