Deux SCPI à nouveau accessibles dans l’assurance vie MACSF

Paris, France, 28 février 2022

Les deux SCPI Rivoli Avenir Patrimoine et Primovie, entrées en 2016 dans la gamme d’unité de compte de l’assurance vie de la MACSF sont rouvertes à la commercialisation à compter du 28 février 2022. Les explications de Rémi Pariguet, directeur des participations à la direction immobilière du groupe MACSF.

Entretien avec Rémi Pariguet, directeur des participations à la direction immobilière de la MACSF

Quelles sont les caractéristiques des SCPI ouvertes dans l'assurance vie MACSF ?

Rémi Pariguet : Les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) que la MACSF ouvre à nouveau dans son contrat d’assurance vie sont Rivoli Avenir Patrimoine et Primovie. Elles sont complémentaires en terme de stratégie d’investissement. En effet, Primovie, qui est gérée par Primonial REIM, fait référence dans l’immobilier de la santé et de l’éducation. Rivoli Avenir Patrimoine, gérée par Amundi Immobilier est principalement investie en bureaux à Paris et en Ile de France. Elles sont parmi les plus importantes SCPI françaises avec respectivement près de 4,2 et 3,7 milliards d’actifs sous gestion.

Pourquoi la MACSF les rouvre-t-elle aujourd’hui ?

Rémi Pariguet : Lors de leur entrée au sein du contrat d’assurance vie RES Multisupport en 2016, ces deux SCPI avaient remporté un large succès. A tel point que nous avions arrêté la commercialisation afin qu’elles ne prennent pas un poids trop important dans l’actif de MACSF Epargne Retraite qui en assure la liquidité. Nous les rouvrons aujourd’hui car nos sociétaires nous les réclament et nous avons constaté que le risque de liquidité sur ces deux SCPI est très limité. Elles sont de grande qualité et leur taille a montré leur capacité de résilience, comme pendant la crise Covid jusqu’à présent.

A quel épargnant ces supports sont-ils conseillés ?

Rémi Pariguet : Les SCPI sont de bons supports de diversification, à conseiller aux épargnants qui ont un horizon de placement de long terme compte tenu de la nature même d’un placement immobilier. En effet, l’objet de la SCPI est de posséder des immeubles, d’encaisser les loyers et de les restituer aux épargnants sous forme de dividendes. L’épargnant ne peut d’ailleurs pas placer sur des SCPI plus de 30% de l’épargne constituée sur son contrat. Ces unités de compte conviennent à ceux qui recherchent plutôt la sécurité car elles sont considérées comme ayant un faible niveau de risque (SRRI 3).

To secure its communication, contents are certified on the blockchain using Wiztrust.

Experts

Contacts Presse

Sujet liés

SITE MACSF.FR