La MACSF introduit deux fonds immobiliers dans ses contrats d'épargne

11 juin 2020

Deux nouveaux placements immobiliers ont été sélectionnés par la MACSF. Il s’agit d’organismes de placement collectif immobilier (OPCI) composés d’au moins 60% d’immobilier non coté et gérés par des sociétés de gestion de référence.

Pour répondre aux épargnants qui recherchent des perspectives de rendement attractives avec une diversification accrue de leur épargne, la MACSF a choisi de proposer deux nouvelles solutions de placements immobiliers à ses clients-sociétaires sous la forme d’Organismes de placement collectif immobilier (OPCI).

  • L’OPCIMMO d’Amundi[1] est principalement centré sur de l’immobilier de bureaux
  • L’OPCI PREIMium de Primonial[2] est orienté vers les commerces, les établissements de santé et les hôtels.

Ces deux supports sont désormais accessibles au sein du contrat d’assurance vie RES Multisupport et du Plan d’épargne retraite (PER) RES Retraite.

« Les OPCI sont très complémentaires des autres supports d’investissement que nous offrons dans l’assurance vie RES Multisupport. Ils présentent une perspective de rendement supérieur au fonds en euros avec un risque modéré pour une unité de compte », explique Guillaume Rosenwald, directeur général de MACSF Epargne Retraite.

Au moins 60% d’immobilier non coté

Ces OPCI sont investis au moins à 60% en immobilier non coté, à 35% d’actifs financiers au maximum et à 5%, ou davantage, en liquidités.

L’intérêt pour les épargnants d’investir sur un OPCI par le biais d’un contrat d’assurance vie réside dans le montant minimum d’investissement très peu élevé comparé à de l’immobilier physique. Les frais sur un OPCI restent aussi plus bas que ceux de l’immobilier physique acquis directement. Cette « pierre-papier » est de plus un placement beaucoup plus souple : il est possible de la vendre à tout moment, même s’il est conseillé, comme pour de l’immobilier traditionnel, de conserver les parts d’OPCI sur une durée longue de 8 à 10 ans au moins.

Avec l’introduction de ces deux OPCI, le contrat d’assurance vie RES Multisupport comporte désormais 17 supports en unités de compte et un fonds en euros.

Un nouveau profil permanent Sérénité (65% fonds en euros et 35% d’unités de compte) a également été ajouté au contrat ce printemps 2020, en plus des trois profils déjà proposés (Sécurité, Equilibre et Dynamique).

 

Pour en savoir plus sur les caractéristiques d’un OPCI : regardez la vidéo

Pour comparer OPCI et SCPI : lisez l’article


  1. Amundi Immobilier, filiale dédiée dans la gestion d'actifs immobiliers d'Amundi, est spécialisée dans le développement, la structuration et la gestion de fonds immobiliers axés sur le marché européen. Avec 37,6 Mds d'euros sous gestion au 31/12/2019, elle est n°1 en France en collecte et en capitalisation pour les SCPI et OPCI grand public.
  2. Primonial Real Estate Investment Management (REIM) est une société de gestion de portefeuille qui crée, structure et gère des solutions d’investissement immobilières collectives pour le compte d’investisseurs particuliers et institutionnels. Au 31 décembre 2019, son encours sous gestion s’élevait à 21 milliards d’euros.

En plus de deux fonds immobilier OPCI, la MACSF a ajouté à son contrat d'assurance RES Mulitsupport, au printemps 2020, un nouveau profil de gestion permanent baptisé Sérénité. Il vient compléter les trois autres profils déjà existant au sein de l'assurance vie : le profil Sécurité (80% fonds en euros et 20% unités de compte); le profil Equilibre (50% fonds en euros et 50% UC) et le profil Dynamique (20 fonds en euros et 80% unités de compte).

Le profil Sérénité s’adresse en priorité aux épargnants désirant profiter des perspectives de rendement potentielles des marchés financiers, avec une prise de risque limitée.  

Comment se compose le nouveau profil Sérénité ? 

Le nouveau profil Sérénité comprend :

Quelles sont les 3 caractéristiques principales du profil Sérénité ?

  • Une allocation à hauteur de 12% dans le nouveau fonds patrimonial et flexible DWS Concept KaldemorgenCe fonds diversifié, sans contraintes d’allocation entre les différentes classes d’actifs (actions, obligations, marché monétaire, or et devises) et les zones géographiques, contrôle strictement les risques, pour s'adapter le mieux possible aux différentes conditions de marché.
  • Une part de supports en unités de compte (35%) relativement significative, mais une sélection de supports (3 fonds patrimoniaux et diversifiés, et seulement un fonds d’actions internationales présentant un biais défensif) qui situe le profil à des niveaux de risque mesurés.
  • Un couple rendement/risque attractif, avec une exposition au marché actions limitée et défensive. 


    En savoir plus sur : les profils de gestion du RES Multisupport

To secure its communication, contents are certified on the blockchain using Wiztrust.

Expert

Contacts Presse

Fichiers attachés

Sujet liés

Informations