[Guyader Bermudes 1000 Race] La superbe reprise d’Isabelle Joschke

Brest, France, 14 mai 2022

Isabelle Joschke avait pris le départ de la Guyader Bermudes 1000 Race dimanche 8 mai avec l’objectif de retrouver ses sensations en solitaire et de valider le chantier d’hiver effectué sur l’IMOCA MACSF en vue de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe… La navigatrice a fait beaucoup mieux !

Après un départ prudent au large de Brest, la skipper de l’IMOCA MACSF a su tirer le meilleur parti de son monocoque pour grappiller place après place et revenir dans le match. Elle pointe ainsi à la cinquième place dès le deuxième jour de course, laissant derrière elle des IMOCA dernière génération ! Dès lors, la navigatrice ne cessera d’imprimer son propre tempo pour négocier les différentes difficultés météo rencontrées sur le parcours et ne quittera plus la tête de course, se battant jusqu’au bout pour maintenir sa position.

Isabelle Joschke a franchi la ligne d’arrivée de la Guyader Bermudes 1000 Race en 5ème position ce samedi 14 mai à 15h 03 minutes et 36 secondes, après 6 jours 23 minutes et 36 secondes de course. En plus d’effectuer une très belle entame de saison qui lui donne confiance pour la suite, Isabelle Joschke se qualifie pour la Route du Rhum dont le départ sera donné le 6 novembre prochain.

Comment s’est passé cette reprise ? Quelles sont tes premières impressions à l’arrivée de cette Guyader Bermudes 1000 Race ?

Isabelle Joschke : « Je suis super contente ! J’ai l’impression que la course s’est bien passée du début à la fin. Il y a eu des moments durs avec de gros enchaînements de manœuvres très physiques ou des fronts à passer, mais j’ai réussi à bien gérer la fatigue sur l’ensemble de la course. Je suis vraiment satisfaite car j’ai réussi à être dans le match un peu tout le temps ; même quand je n’étais pas avantagée en vitesse pure, ça ne s’est pas transformé en perte importante. D’ailleurs le finish c’est le petit clin d’œil : je voyais que Guyot Environnement allait vraiment vite -ce qui est normal, nous n’avons pas le même bateau, le sien va beaucoup plus vite dans certaines conditions-, mais j’ai réussi à rester devant jusqu’à la ligne d’arrivée, ça fait hyper plaisir ! »
 

Quelle a été ta plus grande satisfaction pendant ces 6 jours de course ?

Isabelle Joschke : « Sans aucun doute, le fait d’avoir été dans le match tout le temps, d’avoir su gérer, de m’être sentie bien. Je me suis fait plaisir, sans pression. J’ai retrouvé mon IMOCA MACSF, j’ai vu que tout allait bien à bord, l’équipe a fait un super boulot cet hiver.
Et puis, cette course était plutôt active avec beaucoup de manœuvres à effectuer ; or c’est toujours compliqué pour moi car j’ai un petit gabarit : quand je suis au coude à coude avec les autres, mes manœuvres sont toujours plus longues, plus fatigantes, je perds toujours du terrain. Là, ma plus grande fierté est d’avoir réussi à tenir la cadence et à ne pas perdre de terrain. J’ai vu que malgré mon gabarit, il y a moyen de jouer. »

On imagine que ça met en confiance pour la suite de la saison…

Isabelle Joschke : « Enfin une course où je suis dans le match jusqu’à l’arrivée ! J’ai été dans le coup à de nombreuses reprises ces derniers saisons mais ça ne s’est jamais forcément bien terminé… Là je suis vraiment contente de boucler une course qui se sera bien passée jusqu’au bout. Donc il y a de la confiance oui, parce que j’ai retrouvé mon bateau et mes repères avec mes habitudes et mon expérience. Mais j’ai aussi capitalisé pour l’avenir. Cette Guyader Bermudes 1000 Race pourrait devenir ma course référence de ce point de vue. Elle va me permettre d’avancer pour la suite. »

Passages intermédiaires

5ème au waypoint Trophée Département Finistère
11ème au Fastnet
4ème au waypoint Gallimard

To secure its communication, contents are certified on the blockchain using Wiztrust.

Expert

Contact Presse

Fichiers attachés

Sujet liés

SITE MACSF.FR