TRANSMANCHE - Une traversée en équipage pour Bertrand de Broc avec l'IMOCA MACSF

11 mai 2016

Le mois de mai est riche et rythmé pour Bertrand de Broc sur l'IMOCA MACSF. Après le Grand Prix Guyader à Douarnenez, l'ArMen Race à La Trinité-sur-mer, il continue son marathon et s'apprête à prendre le départ de la Transmanche le vendredi 13 mai prochain. Malgré une blessure à l'épaule lors de l'ArMen Race, Bertrand de Broc ne lâche rien et participera ce weekend à la Transmanche en équipage. Au programme une course de 220 milles, technique qui lui permettra de continuer les tests et les réglages sur le bateau.

rimvj5rkzm-transmanche-une-traversee-en-equipage-pour-bertrand-de-broc-avec-l-imoca-macsf-reference.jpg

rfq6mi4ykm-bateau-medium.pngObjectif n°1 : faire des milles.
« Naviguer le plus possible pour tester le l'IMOCA sur différentes alluressans prendre de gros risques pour le bateau», tel est le leitmotiv de Bertrand de Broc.

Avec un programme d'entrainement rythmé et personnalisé, Bertrand de Broc a fait le choix de s'engager sur des régates nationales plutôt que sur des Transats.

« En convoyages aussi bien qu'en conditions de course, nous testons le bateau sans relâche. Et il y a toujours des choses à observer et à améliorer. Nous avons déjà une petite liste de travaux à effectuer en août prochain, dernière période de chantier avant le Vendée Globe, mais aussi des améliorations que nous apportons à l'IMOCA au jour le jourNous nous fixons des objectifs à court termesEn ce moment, nous faisons de nombreux réglages au niveau des voiles et de l'électronique. »

Bertrand de Broc blessé à l'épaule décide de participer à La Transmanche en équipage.
Bertrand de Broc avait initialement prévu de participer à cette course en double, mais une blessure à l'épaule lors de l'ArMen Race l'a contraint à changer ses plans. Le skipper MACSF ne lâche rien, c'est donc en équipage qu'il participera. A ses côtés, comme lors des régates précédentes, des skippers chevronnés embarquent. Marc Guillemot, Damien Guillou et Sébastien Audigane rejoignent le team le temps de la course. Sébastien Audigane, grand spécialiste des records en multicoque, connait bien l'IMOCA MACSF (qui s'appelait alors Renault Capture) car il a participé à la Barcelona World Race 2014, en double avec Jörg Riechers.

« Sébastien a fait le tour du Monde il y a deux ans sur mon bateau, je suis très curieux de naviguer à nouveau avec lui et de connaitre les réglages qu'il avait alors appliqués. Encore un bon navigateur à bord, c'est un atout précieux dans ma préparation »

précise Bertrand de Broc.
 

9shczxh9t7-bertrand-de-broc-medium.jpgLa Transmanche : une course de référence 

Chaque année depuis 1985, le Yacht Club des Abers présente et organise la Transmanche en double ou en équipage. Une traversée de la Manche, aller et retour. Par sa difficulté et grâce à ses précédents compétiteurs, cette course est une référence dans le palmarès d'un coureur, amateur ou professionnel.
 
Le parcours : une traversée technique et sans répit
Le principe de la course est de régater sur 220 milles au large de l'Aber-Wrac'h et Plymouth : 110 milles pour aller virer le brise lames de Plymouth et autant pour revenir à l'Aber-Wrac'h sans poser le pied sur le sol britannique.

« C'est un parcours où la vigilance permanente est de rigueur : nous croisons par deux fois les rails des cargos, les vents peuvent être très forts et les courants sont nombreux. Nous serons vraiment sur le qui-vive, mais j'entends bien pousser le bateau au maximum.»

To secure its communication, contents are certified on the blockchain using Wiztrust.

Contacts Presse

Informations