Isabelle Joschke et l’IMOCA MACSF prêts pour le Défi Azimut Lorient Agglomération

Lorient, France, 9 septembre 2022

C’est la rentrée pour Isabelle Joschke et l’IMOCA MACSF ! Après plusieurs semaines de récupération cet été, la navigatrice a repris fin août le chemin des entraînements à Lorient. A partir du 14 septembre, elle sera au départ du Défi Azimut Lorient Agglomération, dernière confrontation avant l’objectif principal de la saison, la Route du Rhum-Destination Guadeloupe.

Après une première journée consacrée aux runs de vitesse (chrono en équipage), Isabelle prendra le départ des 48 heures Azimut le jeudi 15 septembre. Ce parcours de deux jours en solitaire face à ses 35 adversaires va être l’occasion pour la skipper MACSF de retrouver ses automatismes et de se jauger face à la concurrence ; un entraînement grandeur nature pour engranger encore plus d’expérience avant le Rhum. Pour l’IMOCA MACSF, ce Défi Azimut permettra également de vérifier tous les équipements ainsi que de tester les nouvelles voiles. Enfin la course se terminera le dimanche 18 septembre par le tour de l’île de Groix.
Isabelle explique.

Quel a été ton programme cet été ? Est-ce que même en vacances on pense et on prépare la Route du Rhum ?

« J’ai fait totalement autre chose que du bateau pendant mes vacances, dans un environnement loin de la mer. J’ai bien déconnecté ! Pour moi, c’est le meilleur moyen de me préparer au Rhum, c’est celui que je trouve le plus efficace. Cela me permet de me ressourcer avant de me focaliser sur mon objectif de la saison. C’est important de changer de décor et d’ambiance, de faire le plein d’une autre énergie, de mon point de vue c’est idéal en tout cas. »

 

Avec quels objectifs as-tu repris les entraînements ?

« En ce moment c’est la reprise des manœuvres. J’ai fait du sport pendant mes vacances mais je n’ai pas travaillé les mêmes chaînes musculaires que sur le bateau ; je me refais donc un physique pour manœuvrer en solitaire en course. Je retrouve mes marques sur le bateau et mes automatismes.
Côté IMOCA MACSF, deux choses : on s’assure que tout fonctionne à bord (dessalinisateur, hydro-générateurs, électronique...), on est vraiment sur un check-up de reprise. Et nous avons de nouvelles voiles pour la Route du Rhum donc il s’agit de les valider et de les régler pour qu’elles soient bien opérationnelles.
 »

Parle-nous du Défi Azimut…

« Comme tous les ans le Défi Azimut est vraiment bien placé dans le calendrier car il permet de se remettre des objectifs pour que le bateau et la skipper soient prêts. Pour moi c’est vraiment le dernier galop d’essai avant le Rhum.
De plus, lors des 48 heures Azimut, nous naviguons en flotte assez serrée du fait de la courte durée de la course, cela nous permet de travailler spécifiquement sur la vitesse du bateau et les réglages. Cette manche est vraiment axée performance à 100% alors que dans les entraînements on travaille sur beaucoup de choses à la fois. C’est selon moi ce qui est le plus intéressant dans ce Défi Azimut dans le cadre d’une préparation pour la Route du Rhum.
Mais il ne faut pas oublier les runs de vitesse et le Tour de Groix qui sont des moments funs et de convivialité car ils nous permettent d’embarquer nos partenaires et de les faire participer à une course grandeur nature. C’est sympa de partager ces moments avec eux !
 »

Programme

  • Mercredi 14 septembre : Runs Azimut Bretagne – chrono en équipage
  • Jeudi 15 septembre : départ des 48 heures Azimut (retour prévu le samedi 17 septembre)
  • Dimanche 18 septembre : Chrono Tour de Groix
To secure its communication, contents are certified on the blockchain using Wiztrust.

Expert

Contact Presse

Fichiers attachés

Sujet liés

SITE MACSF.FR