Isabelle Joschke dresse un bilan positif de ses 20 jours de navigation en solitaire

Lorient, France, 19 février 2020

Après une navigation d'entrainement de trois semaines dans l'Atlantique entre le 22 janvier et le 11 février, Isabelle Joschke, skipper de l'IMOCA MACSF, raconte ses sensations dans une vidéo avec des images qu'elle a tournées à bord. Elle y parle des pointes de vitesse à 34 noeuds, de la vie quotidienne mais aussi de ses petites galères.

" Le bilan est super positif car les objectifs sont atteints. Je connais les limites du bateau et les miennes. C’était moins une navigation de plaisir qu’une navigation d’expérience. Un bon apprentissage pour le Vendée globe, car j’ai pu me projeter sur l’hiver prochain", a déclaré Isabelle Joschke au quotidien Ouest France dès son retour à Lorient après 20 jours de navigation sur l'IMOCA MACSF. 

Entre le 22 janvier et le 11 février, la navigatrice a longé l’archipel de Madère avant de passer les îles Canaries et de se diriger vers l’Ouest en plein milieu de l'Alantique. Elle a ensuite récupéré une dépression favorable pour la raccompagner vers Lorient son port d'attache, tout en évitant la tempête Ciara.

Pointes de vitesse à 34 noeuds ou au contraire vent faible nécessitant de multiples manoeuvres et changements de voile, vie à bord, réparations... : Isabelle Joschke commente les images de ses trois semaines de vie au large sur l'IMOCA MACSF.

Pour en savoir plus sur l'IMOCA MACSF et sa skipper : consulter le site voile-macsf.fr

To secure its communication, contents are certified on the blockchain using Wiztrust.

Expert

Contact Presse

Fichiers attachés

Sujet liés

SITE MACSF.FR