Eric Bertrand, nouveau directeur immobilier, présente la stratégie d’investissement du groupe MACSF

Paris, France, 18 janvier 2022

La nomination d’Eric Bertrand, comme directeur immobilier de la MACSF, intervient dans un contexte d’évolution du marché de l’immobilier de bureaux après une année 2021 marquée par des opérations importantes pour le groupe comme l’acquisition de l’ensemble immobilier de l’avenue George V.

Eric Bertrand prend la succession de Nicolas Lepère qui a fait valoir ses droits à la retraite après avoir exercé comme directeur immobilier du groupe MACSF depuis 1998.

Entré au sein du groupe MACSF il y a 13 ans, en 2008, Eric Bertrand a d’abord exercé les fonctions de responsable des investissements immobiliers puis responsable de l’asset management immobilier. Il a en particulier été chargé de développer les résidences étudiantes et les résidences services seniors. Nommé directeur immobilier depuis le 1er décembre 2021, Eric Bertrand va poursuivre la stratégie exigeante mise en place ces dernières années.

L’investissement direct et la gestion directe privilégiés

La MACSF privilégie les investissements immobiliers directs pour l’ensemble du patrimoine. Et nous privilégions aussi la gestion directe, par l’équipe interne, de la partie tertiaire représentant 70% de notre parc immobilier. De cette manière, nous avons une vraie connaissance de nos immeubles, ce qui nous permet d’avoir une gestion plus précise et une relation de proximité avec nos locataires”, explique Eric Bertrand.  

Les actifs immobiliers directs du groupe s’élèvent à 2 milliards d’euros et les investissements immobiliers indirects, réalisés par l’intermédiaire de fonds thématiques ou spécialisés, atteignent 200 millions d’euros.

« Les investissements indirects  nous permettent de diversifier notre exposition immobilière avec des actifs que nous n’irions pas chercher seul » précise Eric Bertrand.

Un recentrage sur les bureaux dans Paris intramuros

“Avec la crise sanitaire, le développement du télétravail et du flex office s’est accéléré et a confirmé nos convictions sur l’évolution de l’immobilier de bureaux dont le stock sur le marché est aujourd’hui globalement excédentaire. Nous renforçons donc nos investissements immobiliers tertiaires dans les quartiers centraux, proche des transports, et dans Paris intramuros pour lesquels la demande locative est très forte, précise Eric Bertrand.

Dernièrement, le groupe MACSF a ainsi acheté un immeuble rue Jean-Mermoz dans le 8e arrondissement de Paris, un immeuble rue Magdebourg dans le 16e, proche du Trocadéro, et un immeuble de prestige avenue George V, dans le triangle d’or parisien, loué au couturier Givenchy.

Une logique opportuniste

La rotation de notre portefeuille s’est intensifiée en particulier pour les actifs présents depuis longtemps dans notre patrimoine immobilier ou ceux qui ne correspondent plus à notre stratégie. Nous avons vendu en 2021 des immeubles de bureaux à Lille et à Marseille. Notre objectif n’est pas cependant pas de vendre à tout crin. Nous saisissons les bonnes opportunités aussi bien à la vente qu’à l’achat, y compris pour de grosses opérations. Le flux net reste positif ce qui signifie que nous investissons davantage que nous désinvestissons”, déclare Eric Bertrand.

L’emplacement est un critère de choix essentiel dans les investissements. Ainsi, les 7 résidences étudiantes que détient la MACSF sont situées dans les grandes métropoles universitaires et à proximité de grands centres hospitaliers, afin d’accueillir des étudiants en santé.  De même, pour les résidences services seniors, la MACSF étudie la population et l’équipement du territoire ainsi que l’environnement social.  Pionnier de ce type de résidence, la MACSF continue d’innover avec ses partenaires, pour améliorer la qualité de vie des résidents et de la population, en intégrant dans certains programmes de résidence service seniors, par exemple une micro-crèche comme à Meudon ou des logements résidentiels classiques comme cela sera le cas à Versailles en 2022.

Un immobilier tourné vers le secteur de la santé

Au total, 27% des actifs immobiliers du groupe MACSF sont liés au secteur de la santé qu’il s’agisse de résidences pour les étudiants en santé ou de résidences médicalisées pour les personnes âgées, ou d’immeubles de bureaux pour des entreprises pharmaceutiques ou des murs de clinique par exemple.

“Nous continuerons à investir dans l’immobilier de santé en pleine cohérence avec la raison d’être du groupe MACSF, premier assureur des professionnels de santé, et avec sa politique RSE”, conclut Eric Bertrand.

 

Eric Bertrand est devenu directeur Immobilier du groupe MACSF le 1er décembre 2021 après avoir occupé différentes fonctions au sein de la direction immobilière. Il a d’abord exercé comme responsable des investissements immobiliers (2008-2016) puis responsable de l’asset management immobilier (2016 – novembre 2021). 
Diplômé de l’Institut de la construction et de l’habitat (ICH) et de l’Ecole supérieure des professions immobilières (ESPI), Eric Bertrand a commencé sa carrière comme gestionnaire de patrimoine au GAN (1995-2003) puis comme chef de projets d’investissements (2003-2008) au sein de Groupama Immobilier. Il a ensuite rejoint le groupe MACSF. 

To secure its communication, contents are certified on the blockchain using Wiztrust.

Experts

Contacts Presse

Fichier attaché

Sujet liés

SITE MACSF.FR