4ème Vendée Globe pour Bertrand de Broc avec l’IMOCA MACSF

3 février 2016

Bertrand de Broc s’attaque à son 4ème Vendée Globe à bord de l’IMOCA MACSF, le bateau des professionnel de santé .

t9ssvnk456-4eme-vendee-globe-pour-bertrand-de-broc-avec-l-imoca-macsf-reference.png

Bertrand de Broc s’attaque à son 4ème Vendée Globe à bord de l’imoca MACSF, le bateau des professionnels de santé.
 

« L’objectif 2016 est de faire moins de 85 jours. Terminer la course est un défi sportif en soi quand on sait qu’en moyenne la moitié de la flotte au départ n’arrive pas… Les améliorations apportées au bateau l’an dernier ont déjà porté leurs fruits pendant la Transat Jacques Vabre, et celles prévues cet hiver serviront à le perfectionner. Le bateau a prouvé sa fiabilité, je navigue avec lui depuis 4 ans maintenant, je le connais très bien et j’ai toute confiance. »

Bertrand de Broc 
Parmi les coureurs inscrits, Bertrand est le seul à avoir participé à l’édition 1992, sans les limites de glace*. Avec un quatrième départ, il fait partie des recordmans des participations.

Un programme sportif chargé en 2016 ! (Transat New York-Les Sables d’Olonne…)
 2016 est une année sportive pour Bertrand de Broc et son sponsor la MACSF : avec un Vendée Globe en ligne de mire pour la fin de l’année. Avec cinq courses programmées dont la Transat New York-Les Sables, Bertrand de Broc multipliera les occasions de s’entrainer et de tester son bateau en compétition.

 

 

Les rendez-vous 2016 
- Du 24 au 28 mars : Spi Ouest France
- Du 29 avril au 3 mai : Défi Guyader
- Le 29 mai : Départ de la Transat New York - les sables d’Olonne
- Du 23 au 25 septembre : défi Azimut
- Le 6 novembre : départ du Vendée Globe

« Un Vendée Globe, c’est surtout un épisode de grand plaisir de navigation ! ». 

Bertrand de Broc

 

 

(*Anecdote : en 1992, il avait dépassé les 60° sud, sous la Nouvelle Zélande. Alors que le parcours actuel a beaucoup évolué, et ne dépasse pas les 53° sud. Il se souvient d’ailleurs qu’à son départ en 2012, n’ayant pas fait le Vendée depuis 1996, il avait embarqué beaucoup d’équipement très chaud, et avait été particulièrement surpris de n’avoir jamais eu l’occasion de porter ses gants. Le climat s’est réchauffé, et le parcours a changé…)

 

 

To secure its communication, contents are certified on the blockchain using Wiztrust.

Contacts Presse

Fichier attaché

Informations